Permettre à l'étudiant d'être acteur de son parcours

- Encourager les nouvelles pédagogies en développant les outils numériques tels que les cours en streaming et les FLOT (Formations en ligne ouvertes à tous - aussi appelés MOOC) mais aussi les méthodes de classe inversés dans le but de pouvoir valider des Unités d'enseignement (UE) optionnelles. Ces outils ont pour but de faciliter les changements de parcours, permettre à l'étudiant de préparer certains cours en amont et d'apporter plus de souplesse aux double-cursus.

- Généraliser l'évaluation des enseignements par Unité de Formation et de Recherche (UFR) avec un suivi des résultats et des améliorations proposées. Dans le cadre de l'approche par compétences, obtenir des bilans de compétences pour chaque UE afin d'avoir une vision claire des objectifs des enseignements.

- Développer les enseignements inter-établissement et les UE optionnelles.

- Développer avec le Service Universitaire de la Pédagogie et des TICE (SUPTICE) des ateliers de compétences non-académiques (ou Soft Skills), axées sur l'insertion professionnelle.

- Améliorer le contenu de la plate-forme Masters en généralisant pour chaque parcours l'affichage du taux de réussite, des témoignages d'anciens étudiants, et le taux d'insertion professionnelle.

- Harmoniser les procédures d'inscriptions aux enseignements en Master.

- Revoir à la hausse les moyens des tutorats.

- Permettre de suivre des enseignements en anglais, et améliorer les cours de langues en mettant une priorité à l'expression orale. Proposer des travaux dirigés (TD) d'analyse d'article en anglais.

- Banaliser une demi-journée consacrée à la candidature en master pour les L3 avec des ateliers organisé par le Service d'Orientation et d'Insertion Professionnelle (SOIE).

- Améliorer la visibilité et le contenu de la semaine Profil (Forum d'aide à l'insertion professionnelle pour les étudiants en master) en intégrant les étudiants à l'organisation de l'événement.

- Intégrer à l'université les formations sanitaires et sociales et la filière maïeutique, en leur permettant l'accès aux Bibliothèques universitaires (BU) et aux autres services de la vie étudiant et de la formation.

- Valorisation de l'engagement étudiant (VEE) : promouvoir le dispositif et l'harmoniser entre les différentes formations, développer le supplément aux diplômes et le e-portfolio.


L'initiative étudiante au cœur d'une université solidaire

- Promouvoir le dispositif Césure et mettre à disposition des retours d'expérience. Intégrer ces retours d'expérience dans la présentation des cursus en début d'année.

- Promotion de la lutte contre les discriminations à travers la mise en place de concours d'initiatives pour chaque faculté.

- Equiper les enseignants d'un micro relié aux appareils des malentendants. Veillez à l'accès aux bâtiments. Soutenir les événements d'associations étudiantes sur le thème du handicap.

- Réserver pour les étudiants le bâtiment 44 (Beaulieu) et en faire un lieu de concrétisation de projets gérés par les étudiants.

- Equiper les campus de machines à café supplémentaires et de micro-ondes.

- Faire des Points Infos Etudiants (PIE) un véritable référent entre l'étudiant, les associations étudiantes et l'administration, aussi bien en termes de communication que d'accompagnement dans les démarches administratives.

- Soutenir les actions des étudiants dans la lutte contre le harcèlement sexuel.

- Décaler les sorties de cours le midi pour fluidifier l'accès aux Restaurants universitaires (RU).

- Engager le Service Interuniversitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SIMPPS) dans une démarche active de promotion de la santé et former les membres des associations aux gestes de premiers secours.

- Développer un agenda numérique des différents événements associatifs et universitaires.

- Délivrer un Pass culture permettant l'accès à des événements à tarif réduit.

- étendre les événements de rentrée sur les antennes de Saint Brieuc, Lannion et Saint Malo.

- Organiser un grand événement de consultation des étudiants sur les questions de la vie étudiante.

- Travailler à la création et la rénovation de lieux de vie étudiants dont les locaux d'association.

- Coupler la carte étudiante avec la carte IZLY.

- Augmenter le nombre de places du service du sport (SIUAPS), pour faire face à l'afflux de nouveaux étudiants à la rentrée 2018.

- Rétablir le prix de 1€ pour 25 photocopies dans tous les campus.


Un meilleur accès aux lieux de travail

- Etendre à toutes les BU l'ouverture le soir et le dimanche.

- Permettre l'ouverture des RU le soir grâce à un travail coordonné avec les élus CROUS.

- Prolonger les horaires des salles d'étude jusqu'à 22h.

- Faciliter la réservation de salles aux étudiants et permettre d'utiliser les RU comme salles d'étude en dehors des heures de service.

- Mettre en place des jardins botaniques disponible pour les étudiants en Pharmacie et en Sciences de la vie et de la terre.

- Permettre aux étudiants la réservation en ligne de salles pour le travail en groupe.

- Installer davantage de prises dans les amphis et les salles de TD.


Campus durables

- Optimiser nos dépenses énergétiques par étude de la consommation thermique et électrique.

- Donner la compétence pour la gestion énergétique aux UFR.

- Multiplier des cendriers sur les campus, accompagnés d'un message de prévention et les coordonnées du service de santé de l'université (SIMPPS).

- Généraliser le tri sélectif dans les bâtiments de tous les campus.

- Travailler avec le STAR dans la mise en place de nouveaux parcs à vélo sur les campus santé et centre ainsi que les antennes.